Dans « L’homme nouveau » du samedi 25 avril 2015

Les Maudits du Maquis , par Marie Lacroix
L’homme nouveau » du samedi 25 avril 2015

la Cure dans les gorges
la Cure dans les gorges

La troupe de Rosnay part camper dans le Morvan. Le temps n’est pas beau, mais les scouts savent faire contre mauvaise fortune bon cœur. En suivant les gorges de la Cure pour parvenir au lieu de camp la découverte d’un mystérieux sac à dos ayant séjourné dans l’eau, les plonge 60 ans en arrière. La région a abrité u maquis à la fin de la guerre. mais impossible de savoir ce qui s’est vraiment passé derrière la version officielle : Les rancœurs et es souvenirs semblent encore bien lourds. La patrouille du Hérisson va enquêter et découvrir peu à peu un terrible secret.

Nul doute que ce roman plaira aux adolescents, garçons ou fille, de 14 ans ou plus, passionnés de scoutisme. L’auteur sait de quoi il parle quand il décrit les installations, la vie au camp, mais aussi les aspirations et les difficultés des garçons. On s’y croirait ! Dans un style vivant au vocabulaire précis, l’esprit qui se dégage de la lecture, à travers des situations ou des histoires tragiques, est excellent. La référence à la prière, le rôle du prêtre n’y sont pas pour rien, donnant aux garçons de quoi réfléchir et mûrir. Cela vaut aussi pour le jeune lecteur embarqué dans cette aventure dans le temps passé mais qui se vit au présent. On apprécie aussi les quelques remarques sur l’Histoire qui sortent des sentiers battus faisant de ce livre un très bon moment de lecture ou le mystère et l’aventure le disputent à la réflexion intellectuelle et spirituelle. Un excellent roman scout en somme !

 

Les Cahiers Saint Raphaël, périodique de l’ACIM

 

ACIM : Association Catholique des Infirmières et Médecins

On n’y croyait plus !… et pourtant c’est vrai. Après 10 ans voici enfin la suite des aventures de la patrouille du Hérisson. On se souvient sans doute des quatre premiers  ouvrages de François Villars : l’esprit des anciens « signe de piste » dans un contexte et des situations résolument actuelles.  Les maudits du maquis est de la même veine. À conseiller aux « jeunes qui n’aiment pas lire », ils vont découvrir ce que signifie dévorer un roman et ceci dans une ambiance qui rehausse les valeurs et libère l’esprit de la pensée unique.

Résumé
La troupe de Rosnay campe dans le Morvan sur l’emplacement d’un ancien maquis perdu dans les collines et les bois profonds. Au cours d’une exploration, la patrouille du Hérisson repêche un sac à dos dans les gorges de la Cure. Des événements tragiques de la guerre surgissent du passé. Les scouts du Hérissons enquêtent au cours de leur exploration et se trouvent alors confrontés à de bien curieux personnages… mais une affaire soigneusement enfouie depuis la guerre les jette soudain dans une situation dramatique.

D’autres titres se préparent ainsi que la réédition des quatre premiers ouvrages : Le Corbeau de la Loue, La petite croix de Laponie, L’affaire KaBuK et Le dernier Camisard. Bien que toutes ces histoires se suivent chronologiquement, on peut fort bien les lire indépendamment.

À côté de cette collection Foulard vert pour les jeunes à partir de 14 ans va s’ouvrir une collection  Foulard rouge pour les jeunes de 18 ans et plus.

Monde & Vie et « Les Maudits du Maquis »

Par Gabrielle Cluzel

Tous les parents le savent, si l’on trouve assez facilement des livres de qualité pour les petits enfants, offrir de bons romans aux adolescents est compliqué. Car les jeunes sont implacables. Un roman édifiant à grosses ficelles les ennuiera. Un vieux Signe de Piste bien enlevé mais au décor désuet les rebutera. Deux bons romans viennent de sortir. Deux romans biens menés, tenant en haleine tant les filles que les garçons, aux héros solidement ancrés en 2014.

le premier est le 4ème tome des aventure du Sergent Flam…

Le second s’intitule « Les maudits du maquis ». Il s’inscrit dans la grande tradition des « signes de pistes » puisque les héros appartiennent à la patrouille du Hérisson, mais en la revisitant de façon à séduire la génération Z. On y trouve des aventures, du danger, du courage, des secrets de famille, de l’histoire de France, des vieux secrets enfouis, bref tout ce qui vous pousse à 14 ans à lire tard dans la nuit sous la couette à la lueur de la lampe de poche pour « savoir la fin ».

Ouverture de la boutique, nouveau roman de François Villars

Icône Maquis 600x600Après plusieurs longues années d’absence, réjouissons-nous car François Villars a repris la plume. C’est à la fête du livre de Villepreux 2014 qu’il a présenté son nouvel ouvrage : Les maudits du maquis. L’accueil du livre a été à la hauteur des espérances et de nouveaux ouvrages sont déjà « dans le tuyau ». Les quatre titres précédents[1] vont être réédités progressivement avec un somptueux dessin en couverture et des annexes techniques qui permettent de faire encore durer l’ambiance de l’histoire.
En général chaque histoire se situe autour de la période d’un camp. Elle met en scène les garçons de la patrouille du Hérisson au sein de la troupe de Rosnay en île de France. Chaque histoire est un tout qui se lit sans avoir besoin de connaître les histoires précédentes.
À conseiller aux « jeunes qui n’aiment pas lire », ils vont dévorer ce roman et ceci dans une ambiance qui rehausse les valeurs et libère l’esprit de la pensée unique.

[1] Le corbeau de la Loue ; La petite croix de Laponie ; L’affaire KaBuK ; Le dernier camisard

logo ARWANNLa collection foulard vert (âge scout) s’adresse aux jeunes, filles ou garçons d’au moins 14 ans. En préparation d’autres histoires dont certaines pour les plus grands (17-18 ans) qui se reconnaîtront dans la collection foulard foulard rougerouge. On pense à la collection foulard Jaune pour l’âge louveteaux mais ce n’est pas encore pour demain.