Puncho cerf-volant, utilisations multiples

Par Lama. Le coin des scouts -> Campisme

AVANT, LE CIRÉ

puncho-magique-4bouton scoutPendant fort longtemps le ciré était LE vêtement de pluie. Au camp, les scouts en emportaient tous un dans leurs affaires. En weekend on parvenait à s’en passer, s’il pleuvait vraiment et longtemps alors la veille de treillis ou le manteau était trempé mais ce problème ne durait pas au-delà du dimanche soir.
Le ciré est réellement imperméable mais il présente plusieurs inconvénients sérieux : lourd et raide, condensation interne et manque d’aération, ruissellement qui trempe la culotte et les jambes, le sac à dos reste exposé.
Certains optent pour le Kway. On gagne en légèreté, souplesse, moins imperméable mais mieux aéré. Reste que le sac n’est pas protégé. Et comme pour le ciré, la mise ou l’enlèvement du vêtement de pluie passe par la dépose et la pose du sac à dos.

APRÈS, LE PUNCHO

Puncho-magique-5puncho-magique-1Dans les surplus est alors apparu le puncho militaire. Et la vie des scouts a changé. Le puncho se place par-dessus le scout et son sac, l’aération est parfaite, la protection satisfaisante, c’est souple et léger ça ruisselle encore sur les jambes et dans les chaussures mais la culotte reste sèche. Le puncho peut se placer ou se retirer en marchant et sans déposer le sac à dos, on peut en relever les pans sur le devant et il permet de protéger carte ou trousse topo pendant la marche.
Cependant attention, il y a PUNCHO et puncho. Le véritable PUNCHO est de préférence couleur nature, il est ample et vaste, et ses coins sont carrés (très important). Car le puncho ne sert à bien davantage que se protéger de la pluie pendant la marche. Il va également servir à l’étape, au bivouac ou au camp.

BIVOUAC, CERF-VOLANT

Puncho-magique-6Le puncho couleur nature, vaste et à coins carrés se monte en toile de bivouac individuel ou collectif et remplace avantageusement tentes et cirés.
La pause. S’il y a une pause pendant la marche, il s’assoit et reste parfaitement couvert ainsi que son sac à dos.
Au Bivouac. Le puncho est tendu en cerf-volant. Deux longues perches placées dans les diagonales du puncho le tendent grâce à des ficelles s’agrippant aux coins carrés. Le puncho ainsi tendu en cerf-volant s’utilise en abri individuel ou collectif. Pendant l’établissement du bivouac, on le place en hauteur. Une fourche bien placée le maintient en position. Parfois il se révèle nécessaire de lester la base avec une grosse branche morte ou des mottes. Placé dos au vent, cette disposition verticale protège très efficacement le bivouaqueur qui se tient debout face au feu (surtout les épaules). On peut également garder cette disposition du cerf-volant pour le repas, voire la veillée.
Au moment de se glisser dans les plumes, le cerf-volant est placé en long. Là il faut avoir choisi un puncho bien grand, idéalement 2m en longueur. S’il y a plusieurs scouts qui bivouaquent alors on disposera les punchos « en cour ». Cela crée un espace parfaitement sécurisant, bien abrité de la pluie, du vent du froid et de l’obscurité. Par ailleurs les punchos créent un très bon écran et masquent la flamme. Il ne reste que le halo de lumière sur les branchages.
Si le temps est assez mauvais, si les pluies sont fortes et prolongées on peut appuyer l’un contre l’autre deux cerf-volants et cela forme une petite tente canadienne. Toujours se placer de travers par rapport à la pluie.
Puncho-magique-7Puncho-magique-8Surtout s’il a déjà beaucoup servi, on remarquera que le puncho, n’est que modérément étanche. La pluie ruiselle bien mais la face interne est humide. Un peu d’eau passe tout de même (containrement au vrai ciré). Cet inconvénient est largement contre balancé par l’excellente aptitude à l’aération.
Bien tendue sur les perches en diagonales, la face intérieure est bien exposée au rayonnement du feu et sèche rapidement même en cas de fortes pluies. On se servira de cette exposition au feu et de cet abri pour faire sécher de nombreuses affaires pendant la nuit. Les perches en diagonales recevront chemises et chaussettes. On pourra également y suspendre montre et couteau, scapulaire et autres petites choses qui ne demandent qu’à se perdre dans les feuilles mortes.

AU CAMP

puncho-magique-2Même au camp le puncho peut être monté en cerf-volant. Ces panneaux amovibles et légers servent à calfeutrer les flancs d’une tente résidence. On peut faire ça pour la nuit mais aussi en cas de fortes pluies.

On peut venir avec à la veillée et retrouver l’ambiance d’un vaste puncho-magique-3tipi indien grâce à l’effet de nombre de la troupe. Particulièrement agréable en camp d’hiver ou en camp d’été lorsqu’il pleut… essayez et vous serez conquis. Mais pour cela il faut qu’au moins tous les scouts aînés possèdent un puncho.

DÉTAILS PRATIQUES

Pour nouer les coins on se servira de la protubérance des boutons pression qui se trouvent aux coins. Un simple nœud de galère qui étrangle ce bouton-pression et voilà le coin attrapé.

Attention à la longueur des perches. On a toujours tendance à prendre les perches trop courtes. Exemple : L x l puncho = 200 x 140. La diagonale vaut Racine carrée de (L² + l²). ici avec 200 et 140 ça fait 244. Il faut rajouter un peu de longueur de chaque côté pour tendre les coins. Pour être tranquille on se taillera des perches de 3 mètres que l’on recoupera après tension du puncho.

Les fourches de maintien seront terminées par une pointe afin de bien tenir au sol. Par ailleurs, on préfèrera soutenir la perche qui soutient sa consœur. De toute façon il faut attacher les deux perches ensemble par un brêlage. Pour obtenir un maintien optimal on placera deux fourches, en revanche, cela tend à gêner un peu le passage.

La capuche sera bien resserrée par son cordon et placée plutôt ouverture vers le bas. (Autrement ce sera sur le côté).

Il peut être souhaitable dans certains cas (Vent ou alors perches trop lourdes ou mal équilibrées) de placer des lests à la base du cerf-volant grâce à de grosses branches mortes ou des mottes de terre.

Retour en haut
Article en relation : Le puncho cerf-volant
autre article en relation : Bivouac fondu dans la nature
page suivante : le contenu du sac

Une réflexion au sujet de « Puncho cerf-volant, utilisations multiples »

  1. C’est vraiment intéressant vos publications. Elles vont vraiment soutenir les programmes des mes navigateurs (scouts adolescents) en République Démocratique du Congo. Merçi bien du travail bien fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *