Gagner de l’argent

Bouton HPPar Wapiti.

Les patrouilles, ainsi que la maitrise, doivent entretenir leur matériel régulièrement. Cependant, de temps en temps, il faut racheter une scie, une hachette, une gamelle, des fournitures pour réparer la tente… Ce ne sont en général pas de grosses dépenses. Une tente bien entretenue peut durer 20 ans ou plus.
Par contre si on crée une nouvelle patrouille, l’investissement est important. Il faut partir de zéro. On peut s’arranger avec d’autres patrouilles au sein de la troupe, acheter du matériel dans des brocantes… La tente reste un des plus gros postes de dépense. Et là, l’argent, le nerf de la guerre, est nécessaire.

Autre cas de figure : la troupe a le projet ambitieux de camper à l’étranger.

Normalement les activités durant le camp ne doivent pas coûter cher. Pas de location de canoë -> on construit des radeaux, pas de paint ball -> mitrailleuse scoute, pas de parc d’attraction -> des olympiades en forestage… en général c’est le voyage qui coûte le plus cher.

 Pourquoi gagner de l’argent ?

La question mérite d’être posée. Il suffirait pourtant d’augmenter le prix du camp… Les parents payeraient !

Sauf que bon nombre de familles doivent regarder à la dépense pour éviter les fin de mois difficiles. Pour peu qu’une famille ait 2 ou 3 enfants à la troupe et cela représente une certaine somme.

On peut aussi augmenter un peu le prix demandé pour l’intendance des activités durant l’année, quitte à ne manger que des pattes et des knakies pour dépenser le moins possible en nourriture et ainsi épargner davantage d’argent.

Si les parents sont prêts à donner un ou deux euros de plus pour que leur progéniture mange correctement, je ne suis pas sûr qu’ils approuvent ce régime pâtes et knackies. Pose-leur la question si tu n’as pas honte.

Il ne faut pas habituer les garçons à vivre en assistés. Un scout doit se débrouiller au maximum par lui-même. D’autant plus que seules prennent de la valeur les choses pour lesquelles on a peiné. Les bienfaits qui tombent tout cuit dans le bec produisent des insouciants et des ingrats. Une tente gagnée grâce au travail des scouts sera bichonnée et bien entretenue par ceux-là qui auront peinée pour l’acquérir.

Comment gagner de l’argent ?

Il ne faut pas passer toute l’année à gagner de l’argent. On peut passer quelques sorites à gagner de l’argent mais cela ne doit pas dépasser 10% des activités. On ne rentre pas au scout pour gagner de l’argent ; il faut varier les activités.

vente avent
bel étal qui respire l’abondance

Ensuite il faut au maximum « faire soi-même ». L’argent est du travail converti et ton salaire représente la plus-value que tu apportes. Si tu ne fais qu’acheter et revendre sans autre travail que trouver des clients, ta marge sera plus faible et ton risque plus grand que si tu construis entièrement un produit.

Enfin il faut être motivé et innovant. Gagner de l’argent pour payer des dettes est moins attrayant que gagner de l’argent pour louer des ânes pour une explo itinérante en patrouille pendant un camp de Pâques.

Mauvais exemple 1 : Les mamans des scouts ont fait des gâteaux et les scouts les vendent à la sortie de la messe. a)   Les scouts n’ont pas faits les gâteaux eux-mêmes. b)   Les parents de scouts vont acheter des gâteaux ; il aurait été plus simple que les parents donnent directement de l’argent sans avoir à se donner la peine de faire les gâteaux.

Mauvais exemple 2 : Certaines associations imposent à leurs membres de vendre des calendriers pour payer leurs frais de fonctionnement interne. a)   Les scouts ne sont pas du tout motivés : l’argent part vers la hiérarchie et on ne sait même pas à quoi il sert. b)   Les calendriers sont en général mal fichus, les photos sont nulles (politiquement correct oblige) et le prix est élevé.

bougeoir bucheExemples recommandés
Voici une liste non exhaustive des actions qu’on peut entreprendre. J’ai personnellement mis en œuvre toutes ces idées durant toute ma vie de scout, en tant que scout, CP, assistant ou CT.

 Vente de bougeoirs de l’avent, depercage rondelle couronnes de l’avent : les scouts les confectionnent seuls, la matière première est quasi gratuite, le gain est maximisé, cela laisse libre court à l’imagination et le goût artistique, il a une dimension religieuse et liturgique. Après une première vente réussie, il n’est pas rare de recevoir des commandes précises de couronnes ou de bougeoirs comme ci et comme ça. Nous avons remarqué que certaines couleurs de bougies se vendent mieux, le rouge et le violet ont toujours la préférence mais certains clients demandent des couleurs particulières, il faut alors essayer de le savoir AVANT de construire les bougeoirs et d’acheter les bougies (les bougies sont le seul investissement un peu sérieux, 4 bougies de couleur valent environ 1€ en 2014). Vous pouvez allez à cette page pour avoir des conseils pour Fabriquer des bougeoirs de l’Avent.

gagner argent en patrouille bougeoir de avent scoutismeOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vente de tabourets ou de petits bancs en forestage : tout le monde est intéressé par un beau tabouret en bois. Il faut une certaine maîtrise technique pour réussir un bel assemblage et les clients achèteront plus facilement s’ils sentent la compétence du scout. Là aussi il faut créer un étal abondant. 10 bancs présentés avec un effet « masse » se vendent très facilement, un seul tout isolé fait pauvre, il devient presque impossible à vendre.

croix buisVente de petites sculptures en bois (croix, pendentifs…) : Dans ma patrouille un scout possédait une scie à chantourner. Il ciselait des rondelles de buis pour en faire des pendentifs. Nous avions fait un travail à la chaine. L’un découpait les rondelles de buis à partir d’une branche sèche. Deux autres ponçaient les pendentifs. Un autre encore confectionnait le système de fixation. le dernier passait l’huile de lin et donnait de la patine aux croix ce qui les vieillissait de plusieurs siècles…

atelier patrouille
Atelier de patrouille pour la confection de bougeoirs de l’avent

Distribution de croissants : le principe est simple, CP prend les commandes de croissants, l’heure à laquelle il faut les livrer le dimanche matin ainsi que l’adresse. Ensuite il va négocier un achat groupé chez le boulanger. Finalement, le client paye à peine plus cher que si il l’avait acheté directement à la boulangerie et les croissants sont livrés à domicile. Le jour J, le CP doit organiser sa distribution en respectant les heures, en faisant quadriller la ville par ses patrouillards-livreurs à vélo. Cela fonctionne bien dans une petite ville où les clients ne sont pas trop éloignés les uns des autres. C’est un vrai travail que demande des compétences et du sérieux.

Vente de confitures ou de cidre : A la fin des marchés, les maraîchers ont souvent des fruits invendus très mûrs. On peut acheter à bas prix ces fruits en en faire de la confiture. Il y aussi, suivant les régions, des anciens vergers ou des arbres fruitiers qui produisent toujours mais qui ne sont pas exploités. Avec des fruits récoltés en patrouille (après avoir demandé au propriétaire) on peut en faire des confitures ou du jus de fruits.

Emballage papier cadeau à Noël : Si le gérant du magasin est bien disposé, c’est un bon moyen de gagner de l’argent tout en se faisant connaitre des visages-pales. Si on a un projet il ne faut pas hésiter à faire un panneau ou une affiche pour le présenter. Il faut s’entrainer un peu à l’emballage car ce n’est pas évident pour tous les scouts… Le mieux est de laisser les gens donner ce qu’ils veulent ; il y a quelques pingres mais aussi des gens très généreux surtout si vous vous tenez bien.

Dans la même veine on peut faire de la mise en sac au supermarché, là où les sacs sont encore gratuits.

Enfin, vente de gâteau et de tartes : surtout pour les guides qui sont plus douée en cuisine que les scouts. Il existe quelques produits qui marchent bien, il faut les repérer et perfectionner la recette. Il faut faire un très gros effort de présentation (récupérer des barquettes, des assiettes en cartons et de beaux emballages, faire des nœuds set de la fioriture et créer un étal qui respire l’abondance. On fera bien sûr des gâteaux un peu élaborés mais aussi des ensembles apéritifs, des truffes, des chocolats… mais attention, rien que des trucs vraiment bon. Les paroissiens ont l’habitude de la nourriture et ils ne se feront prendre qu’une seule fois avec de la mauvaise qualité. Il faut bien sûr l’accord de la paroisse et vendre uniquement sur le parvis.

Vente de muguet dans la ville : le 1er mai la vente de muguet est tolérée. Il faut en profiter. Il y 2 façons de procéder. On dispose de beau muguet dans un jardin ami. Il ne reste qu’à prier pour qu’il soit fleuri au premier mai. Dans le cas contraire il faut en commander en nombre dans une jardinerie (par exemple). Il y a donc une mise de fond mais en se débrouillant bien on peut tripler son investissement. La présentation doit être irréprochable, on achètera le cellophane qui va bien pour envelopper les brins. Les louveteaux et les louvettes vendent bien mieux que les scouts. On pourra établir des binômes scout-louveteau mais il faudra laisser une part des bénefs à la meute. L’idéal est de tout préparer la veille mais si on doit travailler plus en amont il faudra mettre les produits au réfrigérateur pour qu’ils se conservent au meilleur de leur fraîcheur. Le quadrillage et le zonage sont capitaux, il s’agit de ne pas envoyer deux équipes écumer le même endroit. Les maisons de retraite rapportent bien, les marchés drainent du monde, on peut se placer devant une boulangerie.

Jardinage, feuilles mortes. Une patrouille décidée et armée de râteaux peut ramasser toutes les feuilles mortes d’un jardin en quelques instants et les placer dans des sacs poubelles. Soit on laisse les feuilles au particulier soit on les emmène à la déchetterie si un parent véhicule la patrouille. On peut aussi ramasser le bois mort ou tout autre travail, on mise sur l’effet « masse » de 7 ou 8 paires de bras.

Retour en haut

Page en relation : Fabriquer des bougeoirs de l’Avent.

9 réflexions au sujet de « Gagner de l’argent »

  1. Bonjour! Je suis moi de même à la tête d’une patrouille et je suis en pleine réflexion pour l’an prochain pour la fameuse question : gagner de l’argent de patrouille.
    Ton idée pour Noël de bougeoir nature est géniale, puis-je savoir comment la réaliser stp ?

    1. Le but est de faire quelque chose soi même et de relativement beau. A toi de trouver les techniques selon les compétences de ta patrouille.
      Dans notre cas, nous achetions des bougies et des décorations de Noël (rubans, neige en bombe, peinture dorée…).
      La base du bougeoir peut être faite avec:
      -une rondelle d’au moins 15 cm de diamètre (la bonne taille est de 20cm)
      -ou une buche de 10cm de diamètre et 30cm de long fendue en deux (rectifier à la hachette pour que ce soit bien plan).

      Dans tous les cas on chanfreine la base au couteau pour lui donner un aspect fini et propre.
      Ensuite il faut faire les trous avec une tarière ou une perceuse et une mèche du bon diamètre. Si tu ne trouve la même taille de mèche que le diamètre des bougies, tu peux rajouter une couronne en carton dans le trou pour que la bougie ne bouge pas.
      Les bougies sont décorées avec un petit nœud avec du ruban frisé.
      Tu places ensuite des branches de houx, de sapin, des pommes de pins… (selon ce que tu trouve dans ta région) pour faire quelque chose d’équilibré.
      La fixation peut se faire avec des cavalier ou des grosses agrafes.
      Pour finir et masquer les éventuels défauts, tu peux rajouter un coup de bombe de neige artificielle (avec parcimonie).

      Wapiti

  2. Salut, est-ce que tu pourrais me donner plus de précisions sur ce que tu appèles une « mitrailleuse scoute » ?
    Ainsi que comment on la fabrique / l’utilise ?
    FSS Arthur

    1. La mitrailleuse scoute: c’est un mode de prise à distance, pour les grands jeux.
      La prise au foulard est du corps à corps, il faut être au contact pour « tuer » un adversaire. Avec une mitrailleuse on peut « tuer » à distance.
      Par exemple chaque scout porte sur le front un numéro, ou des brins de laine de couleur au béret. Le porteur de la mitrailleuse peut tuer un adversaire en indiquant son numéro ou son code couleur.
      Le scout atteint par la mitrailleuse perd son foulard et doit le porter à la mitrailleuse.
      Ainsi le combat commence de plus loin et il faut se cacher pour ne pas être faucher par la mitrailleuse avant d’arriver sur l’objectif.
      La mitrailleuse peut-être matérialisée par un staff par exemple.
      On peut aussi faire un triangle avec 3 piquets; la mitrailleuse ne peut tirer que si elle est plantée en terre. Elle peut se déplacer mais elle ne peut pas tirer tant qu’elle n’est pas installée. Les adversaires peuvent aussi s’en saisir quand elle est en mouvement.
      Les variantes sont infinies.

      1. Intéressant ! Je vais tester ça au grand jeu !

        Une petite question, il faut pointer la mitrailleuse sur le scout avant de l’éliminer, non ?
        Parce que du coup, comment être sur que le mitrailleur à été honnête et qu’on était bien dans son viseur lorsqu’on à entendu notre code couleur/numéro ?
        En tenant compte de l’article 1 de la loi scoute ? Pas très sûr :/

        N’empêche que ça a l’air génial !

        1. Si la mitrailleuse a su ton code couleur/numéro c’est qu’elle t’a vu; donc tu étais bien dans son viseur.
          Ensuite si tu as encore des vies du dois changer de code couleur/numéro pour repartir à l’attaque. Normalement ton code couleur/numéro n’est connu que de ton équipe.
          Mais tu peux inventer toutes les variantes et toutes les règles que tu veux pour rendre le jeux plus réaliste et plus intéressant.
          Wapiti

  3. Qui que tu sois, un énorme merci à toi !
    Je suis un jeune CP à la tête d’une patrouille dépourvue de technique et de sérieux comprenant en tout 4 scouts (moi y compris).
    On aimerait s’acheter une tente canadienne car nous disposons seulement d’un tipi troué en synthétique et qui ruissèle dans la nuit !

    Bref c’est la crise ! Merci beaucoup pour tes indications ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *