Les tentes aménagées

Par Lama
la tente sur plateforme (en hauteur)
La tente rehaussée (de plain pied)
Plan de tente rehaussée

La tente fait partie intégrante de l’univers scout. Mais le scout n’y a de place que pour dormir la nuit. À toute autre heure de la journée il y est indésirable. La raison en est bien simple, c’est que dans une tente on ne peut pas se tenir debout et il ne faut pas y semer le désordre. On ne peut donc quasiment pas y tenir d’activité utile à part celle de dormir. C’est ce que comprennent immédiatement les novices qui trouvent à l’abri de la tente un refuge douillet pour échapper à la vue du CP et aux travaux de patrouille. Il se crée donc une chasse au tire-au-flanc et on le chercher sous la tente, c’est là qu’il bulle en position allongée (on est tellement mieux) pendant que le reste de la patrouille s’acharne à travailler au-dehors par tous les temps. La tente devient alors insidieusement le symbole honni de la vie au camp et au lieu d’exercer une action de rassemblement elle devient zone centrifuge.

Cette situation est tout à fait regrettable car il est dommage de se priver de l’abri d’une tente pour un bon nombre d’activités. La tente comme un foyer doit rassembler la patrouille qui doit s’y trouver bien. On peut tout à fait être bien sans pour cela avoir besoin d’être couché. On peut être bien à l’abri assis devant une table en train d’éplucher les pommes de terre quand dehors il pleut à verse. On peut être bien à l’abri à l’ombre de la tente, assis devant une table en train de rédiger le compte rendu de l’exploration de patrouille quand cogne un soleil de plomb à l’heure de la sieste.

La tente implique deux idées qui alternent avec le jour et la nuit : l’abri, la protection et le point de ralliement pour la journée ; le repos réparateur  pour la nuit. Le repos (allongé) de la nuit ne doit pas empiéter sur les activités de la journée et c’est pourtant la tendance naturelle chez le novice. Tous les directeurs de conscience le préconisent, Pour lutter contre une mauvaise habitude il faut la remplacer par une bonne habitude. Il ne faut donc plus chasser le tire-au-flanc hors de la tente, il faut transformer la tente pour que tous puissent désormais y travailler.

tente aménagée 1nous connaissons deux types d’organisation, dont les avantages et inconvénients sont examinés en détail :

la tente sur plateforme (en hauteur)
La tente rehaussée (de plain pied)
Plan de tente rehaussée

autre page constuire une table
autre page construire une cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *