L’assemblage Tenon-Mortaise

bouton scoutPar Lama. Le coin des scouts -> Forestage et installations

Passons maintenant aux choses sérieuses et aux exercices pratiques. Pour bien construire il faut maîtriser les techniques d’assemblage et c’est là le cœur du forestage scout. Il suffit de maîtriser un seul assemblage mais il faut parfaitement le posséder. Toutes les autres techniques d’assemblage que tu aurais pu voir dans des ouvrages de froissartage, il faut les mettre de côté pour l’instant. Apprenons seulement à bien faire l’assemblage par tenon et mortaise cônique.
C’est l’assemblage le plus simple et le plus rapide à réaliser en même temps que le plus solide. En outre il utilise de petits diamètres de bois. Surtout pas besoin de gros troncs !
Lorsque cet assemblage sera maîtrisé, et cela vient très vite, n’importe quel scout ou guide devient un cador des installations.  Cet assemblage résout à lui seul quasiment tous les cas d’assemblages possible. Par la suite, la maîtrise du bois brut et des outils acquise grâce à l’assemblage tenon-mortaise permettra de s’attaquer à n’importe quel autre type d’assemblage.

Un peu de mécanique
Comparons les capacités d’un assemblage tenon-mortaise (Forestage) à celles d’un assemblage mi-bois chevillé (froissartage).

Le point de vue de l’architecte
Il existe au moins deux grand principes pour réaliser des constructions rigides :

La triangulation et l’encastrement.

Ces deux principes sont bons tous les deux mais ils ne sont pas employés pour les mêmes résultats ni pour les mêmes applications.

Quelques exemples parleront d’eux-mêmes :encastrement triangulation

Retenons que le tenon-mortaise réalise des encastrements presque parfaits. Avec cet assemblage il faut construire « à angle droit » on fait des carrés et des rectangles. En revanche il sera très difficile de réaliser des triangles avec le TM.

En revanche l’assemblage mi-bois chevillé du froissartage est assez bon pour réaliser des structures triangulées (mais on fait aussi bien avec de bons brêlages.) Si on voulait faire des carrés ou des rectangles avec le MBC, il faudrait impérativement mettre des diagonales (cordes ou perches) sinon tout se replie en parallélogramme.

tenon vs mibois

Top Chrono !
Si les deux principes de construction (Tenon-Mortaise encastrés et mi-bois chevillé) se valent en théorie, il n’en va pas de même dans la pratique. Un assemblage TM se réalise en 5 fois moins de temps qu’un assemblage MBC. Avec un tout petit peu de pratique, un tenon se taille en 2 minutes et une mortaise normale se perce également en 2 minutes. Pour réaliser un assemblage de même performance en MBC il faut compter 20 mn. Et encore il n’est pas tenu compte des plus gros diamètres de bois rendus indispensables pour cette technique. En outre l’ajustement final est toujours approximatif.

Préparez la pharma !
La question du temps passé est bien sûr importante lorsque les installations ne durent que 3 ½  jours mais il y a un autre avantage : on se passe presque totalement du ciseau. Et le ciseau est l’outil le plus dangereux au camp. Une seule erreur et il se plante de plusieurs centimètres dans les doigts ou la paume.

Retour en haut
page précédente : esprit du forestage

page suivante : le tenon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *