Les 3 Nords et le quadrillage

Les 3 Nords

Les cartes regorgent d’informations et en France nous avons de la chance, elles sont excellentes : très lisibles et très complètes. Elles se lisent presque d’elles-mêmes. Si un signe nous intrigue, il suffit de le chercher dans la légende. Les bois, les champs, les broussailles… Tout est indiqué. Pas la peine donc de s’appesantir sur le contenu de la carte, il sera vu plus tard. En revanche il faut bien comprendre comment est construite la carte et sur quelles bases géométriques elle est appuyée. C’est très important pour bien comprendre l’affaire des 3 Nord. Eh oui ! Sur une carte sont mentionnés 3 Nord différents et c’est capital pour courir dans les bois une boussole à la main. On distingue donc :

–      Le nord géographique
–      Le nord Magnétique
–      Le nord du quadrillage (Lambert, UTM…)

Sur une carte digne de ce nom, ces 3 Nord sont indiqués dans la légende.

les positions relatives de ces 3 Nord peut varier suivant les pays ou les régions
les positions relatives de ces 3 Nord peut varier suivant les pays ou les régions

Le Nord Géographique

Sur les cartes IGN, la direction du nord géographique est donnée par les bords droit et gauche de la carte. La carte est généralement en forme de trapèze ce qui fait que, si on tirait une droite sur chacun des deux bords de la carte, elles se rejoindraient au nord géographique. Chacun sait que le nord géographique correspond à l’axe de rotation de la terre. Donc chacun des bords de la carte est une portion de Méridien. De la même manière les bords supérieurs et inférieurs de la carte sont des parallèles. C’est assez facile à vérifier, on trouve des graduations en grade ou en degrés. Et comme par enchantement les limites de la carte sont en valeurs rondes. Une carte (IGN) est donc une petite portion de territoire limité par deux parallèles et par deux méridiens. Ceux qui ont suivi pourront donc comprendre que les acheteurs d’une carte de Dunkerque (dans le nord) reçoivent une carte un peu plus petite que ceux qui se procurent une carte de Font-Romeu (Pyrénées). Tout simplement parce que la portion entre les deux méridiens se rétrécit à mesure qu’on monte vers le nord. En revanche l’écart entre les 2 parallèles d’une carte reste constant.

Le Nord magnétique

La terre est un gros aimant. Coup de bol, le flux magnétique passe à peu près par les pôles. La position du champ magnétique varie de manière assez importante. Il faut savoir que le nord magnétique n’a pas toujours été proche du nord géographique. C’est évidemment la direction du nord magnétique qu’indique la boussole. L’ennui c’est que ça bouge avec les années. Grâce à la dérive qui est indiquée sur la carte, on peut calculer la nouvelle position si la carte n’est pas trop ancienne.

carte quadrillage UTM ou Lambert

Le nord du quadrillage 

Sur la carte a été rajouté un quadrillage kilométrique. Ce quadrillage est un vrai quadrillage avec que des angles droits. Il diffère donc du canevas trapézoïdal des parallèles et des méridiens. Donc ce quadrillage kilométrique ne coïncide pas avec l’orientation de la carte. Sur certaines cartes (militaires surtout) ce quadrillage est marqué en gras. Sur d’autres cartes ce quadrillage est marqué tous les 5 ou 10 km. Le rappel à chaque Km est alors effectué à l’aide d’une petite croix. Souvent on trouve même 2 quadrillages : le quadrillage Lambert (nom du géomètre qui a organisé le tracé des cartes en France) et le quadrillage UTM (Universal, Tranverse Mercator) le quadrillage UTM est un système de quadrillage et de repérage valable dans le monde entier alors que le Quadrillage Lambert n’a court qu’en France. Gerardus Mercator était un géophysicien du 16ème siècle.

UTM projection
Transverse_Mercator_meridian_stripes_20deg

Le nord du quadrillage est donc la direction à peu près verticale de ce quadrillage. Ce nord est différent du nord magnétique et il est différent du nord géographique. Mais… pourquoi donc avoir inventé un nouveau nord ?

les cartes ('sérieuses)  sont
généralement délimitées
par des parallèles
et des méridiens
les cartes (sérieuses) sont généralement délimitées par des parallèles et des méridiens

Coordonnées faciles à mesurer

En de nombreuses occasions il est important de donner rapidement les coordonnées du point où l’on se trouve. Si on donne sa latitude et sa longitude en degrés ou en grades, bonjour le travail sur la carte ! N’oublions pas que les cartes sont construites sur des échelles simples : par exemple 1/50 000ème c’est à dire que 2 cm sur la carte représentent 1 km sur le terrain. Si la carte est adaptée à une conversion immédiate des distances, elle ne l’est absolument pas pour calculer les parallèles et méridiens et l’opération est très compliquées sauf si un GPS vous donne ces coordonnées.
Donc c’est décidé, on donne sa position suivant le quadrillage kilométrique. Cette mesure est effectuée avec un double décimètre directement sur la carte. En outre ça simplifie énormément les calculs dès qu’on travaille sur deux points pas trop éloignés l’un de l’autre. (Ce qui est toujours le cas pour les scouts)

 voici comment les trois Nord apparaissent sur la carte
voici comment les trois Nords apparaissent sur la carte

Azimut facile à mesurer

Les coordonnées sont faciles à mesurer mais les angles de boussole sont également faciles à mesurer. Sur la carte on trace d’un trait son itinéraire pour aller d’un point à un autre (en mettant bien une flèche qui indique le sens de progression). Ce trait matérialise la direction de la marche. Ce trait coupe nécessairement des lignes du quadrillage kilométrique puisqu’il y en a partout sur la carte. Il suffit alors de mesurer l’angle avec le nord du quadrillage kilométrique puis d’apporter la correction entre le Nord Géo et le Nord du quadrillage. On obtient ainsi son angle de marche par rapport au nord géographique. Pour obtenir son angle de marche (ou azimut) par rapport au nord magnétique, on opère une nouvelle correction. En réalité la correction totale est la différence entre la flèche y et le Nord Magnétique. Le Nord quadrillage varie d’une carte à l’autre mais ne varie pas dans le temps.  Le nord magnétique varie suivant les lieux et suivant le temps. I faut donc bien faire attention pour les corrections.
C’est finalement cette valeur d’azimut magnétique qu’on affiche sur la boussole. Nous verrons plus loin comment calculer un azimut sur la carte et comment l’afficher sur la boussole.

Retour à Topographie / orientation
Calculer et suivre un azimut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *